Concert symphonique

Le bonheur selon Brahms

Orchestre national d'Île-de-France

Tadaaki  Otaka  Tadaaki Otaka © Martin Richardson
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 11 octobre 2016 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Johannes Brahms
    Concerto pour violon
    Entracte
  • Johannes Brahms
    Symphonie n° 1

Distribution

  • Orchestre national d'Île-de-France
  • Tadaaki Otaka, direction
  • Sergej Krylov, violon
Digne héritier de la grande tradition russe, le violoniste russe Sergei Krylov est quasiment devenu une légende. Il aborde avec une aisance magistrale la haute virtuosité du Concerto de Brahms.

Dans le Concerto pour violon de Brahms, Sergei Krylov développe son goût du risque comme il le fait dans le domaine
de la musique de chambre. La Première Symphonie offre un magnifique écho à cette musique romantique totalement inscrite dans la lignée des grandes symphonies de Beethoven.À cause de son finale si proche de l’Ode à la joie dans la Neuvième de Beethoven, l'oeuvre a été surnommée « la Dixième ». Mais, au-delà de ces ressemblances thématiques, c’est un dialogue bien plus profond que Brahms entretient avec l’héritage beethovénien : comme dans l’Eroica, la partition est un vaste voyage conduisant du conflictuel ut mineur initial jusqu’au triomphant ut majeur final.



Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.

Production Orchestre national d'Île-de-France

En lien avec ce concert

Clé d'écoute

Johannes Brahms

Portrait d'un promeneur solitaire — 11/10/2016 - 19h45

Écouter et regarder

Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68: IV. Adagio - Allegro non troppo ma con brio
Violin Concerto in D, Op. 77: III. Allegro giocoso, ma non troppo vivace - Poco più presto