Concert symphonique

Orchestre National du Capitole de Toulouse / Tugan Sokhiev

Edgar Moreau - Chen, Chostakovitch

Tugan SokhievTugan Sokhiev © Marco Borggreve
Edgar MoreauEdgar Moreau © Julien Mignot
Lundi 5 novembre 2018 à 20h30

Tarifs

  • 10€
  • 20€
  • 25€
  • 35€
  • 40€
  • 50€

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 5 novembre 2018 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Qigang Chen
    Itinéraire d'une illusion / (commande du China Centre for the Performing Art, philharmonie zuidnederland, Orchestre National du Capitole de Toulouse, Philharmonie de Paris, création)
  • Dmitri Chostakovitch
    Concerto pour violoncelle n° 2
  • Symphonie n° 5

Distribution

  • Orchestre National du Capitole de Toulouse
  • Tugan Sokhiev, direction
  • Edgar Moreau, violoncelle
Si la musique de Qigang Chen jette un pont entre Orient et Occident, celle de Chostakovitch est foncièrement russe, que ce soit dans sa Symphonie n°5 ou son Concerto pour violoncelle n°2, interprété par Edgar Moreau.

Compositeur français, Qigang Chen a été autant influencé par Messiaen – auprès de qui il se forme – que par les instruments traditionnels de son pays d’origine, la Chine. Sa musique est jouée par les plus grands artistes – son Concerto pour piano a été ainsi créé à Carnegie Hall par Lang Lang. Place ensuite à la musique d’une grande force expressive de Chostakovitch. Créé en 1966 par Rostropovitch, son Concerto pour violoncelle n°2 est interprété par Edgar Moreau, qui porte haut la tradition du violoncelle français. Sa Symphonie n°5, créée en 1937 par Evgeny Mravinski, obéit aux contraintes sévères imposées par le régime pour plus d’ « intelligibilité » et de « clarté »,  après les audaces de l’opéra Lady Macbeth de Mtsensk et de sa Symphonie n°4. L’ouvrage n’en demeure pas moins l’un de ses plus puissants.
Coproduction Orchestre National du Capitole de Toulouse, Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Dmitri Chostakovitch : Concerto pour violoncelle n° 2 en sol mineur op. 126, II. Scherzo. Allegretto - Mariinsky Orchestra, Gautier Capuçon (violoncelle), Valery Gergiev (direction)
Dmitri Chostakovitch : Symphonie n° 5 en ré mineur op. 47, IV. Allegro non troppo - Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg,Yuri Temirkanov (direction)