Concert symphonique

Orchestre de Paris / Harding

Isabelle Faust - Beethoven, Mahler

Isabelle FaustIsabelle Faust © Molina Visuals
Daniel HardingDaniel Harding © Julian Hargreaves

S’abonner

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 28 novembre 2018 — 20h30
Jeudi 29 novembre 2018 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h55

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Concerto pour violon
  • Gustav Mahler
    Symphonie n° 1 "Titan"

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Daniel Harding, direction
  • Isabelle Faust, violon
La beauté sereine du Concerto pour violon de Beethoven, servi avec élégance par Isabelle Faust, et la richesse foisonnante de la Première Symphonie de Mahler : deux œuvres solaires et majestueuses, deux monuments qui célèbrent la vie. 

Isabelle Faust met sa fine sensibilité au service du Concerto pour violon de Beethoven, partition « chaleureuse, pure de toute virtuosité gratuite » (Boucourechliev), qui mit un certain temps avant de s’imposer au répertoire. Son Larghetto instaure un dialogue entre le soliste et l’orchestre « comme improvisé, moment de poésie pure qui glisse entre rêve et réalité ». Autre œuvre solaire d’une ampleur quasi-cosmique, la Première Symphonie de Mahler brasse les styles, mélange les genres et colle au réel pour mieux s’échapper vers des contrées de pure fantaisie : bruits de la nature, musiques de cabaret, souffle populaire se muant en refrain lancinant (celui de « Frère Jacques »), climax fracassants irriguent cette fresque foisonnante.

Écouter et regarder

Gustav Mahler : Symphonie n° 1 en ré majeur « Titan », IV. Tourmenté, agité - Berliner Philharmoniker, Claudio Abbado (direction)
Ludwig van Beethoven : Concerto pour violon en ré majeur op. 61, III. Rondo allegro - Orchestra Mozart, Isabelle Faust (violon), Claudio Abbado