Concert symphonique

Bamberger Symphoniker / Jakub Hruša

Chœur de femmes et d'enfants de l'Orchestre de Paris - Bernarda Fink - Mahler

Jakub HrusaJakub Hrusa © Andreas Herzau
Bernarda FinkBernarda Fink © Julia Wesely
Chœur de l'Orchestre de ParisChœur de l'Orchestre de Paris © William Beaucardet
Lionel SowLionel Sow © Anne Deniau
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 15 février 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h40

Programme

  • Gustav Mahler
    Symphonie n° 3

Distribution

  • Bamberger Symphoniker
  • Choeur de femmes et d'enfants de l'Orchestre de Paris
  • Jakub Hruša, direction
  • Bernarda Fink, mezzo-soprano
  • Lionel Sow, chef de choeur

Plus vaste de toutes les symphonies de Mahler, la Troisième, créée en 1902, est une œuvre-monde d’une richesse sans précédent, hommage à la beauté et à la grandeur de la nature, célébration de l’univers tout entier.

« Le terme symphonie signifie pour moi : avec tous les moyens techniques à ma disposition, bâtir un monde ! « Cette profession de foi de Mahler s’applique particulièrement bien à sa Troisième Symphonie, terminée en 1896. Une heure trente de musique, six mouvements, un chœur de femmes et d’enfants, intervention d’une voix soliste dans l’envoûtant quatrième volet, sur un texte du Zarathoustra de Nietzsche – l’œuvre a d’ailleurs failli s’intituler Le Gai savoir. Appel grandiose initial des huit cors, « bruits » de la nature, marches impressionnantes, chants angéliques, visions de paradis : le compositeur brasse les genres et les styles, orchestrant une kermesse musicale de la démesure. L’œuvre s’achève sur un Adagio d’une ampleur cosmique.

Concert enregistré par France Musique.

En lien avec ce concert

Colloque

L'écho du réel

Clé d'écoute

Sur les pas du Bamberger Symphoniker

Écouter et regarder

Gustav Mahler : Symphonie n° 3 en ré mineur, III. Comodo. Scherzando. Sans hâte - Orchestre symphonique de Bamberg, Mihoko Fujimura (direction)