Concert symphonique

Roméo et Juliette

Orchestre de l’Opéra national de Paris - Philippe Jordan - Debussy, Prokofiev

Philippe JordanPhilippe Jordan © Jean-Francois Leclercq
Mardi 3 décembre 2019 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 3 décembre 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h55 dont 1 entracte

Programme

  • Claude Debussy
    Images pour orchestre (Gigues, Iberia, Ronde de printemps)
    Entracte
  • Sergueï Prokofiev
    Roméo et Juliette, suites n°1 et 2 (Extraits)

Distribution

  • Orchestre de l'Opéra national de Paris
  • Philippe Jordan, direction
À l’origine conçues pour deux pianos, les trois Images de Debussy séduisent par leurs courbes sensuelles, la finesse et le raffinement de leur dessin. Séduction toujours avec l’intensément expressif Roméo et Juliette de Prokofiev.

La grâce un peu triste du hautbois d’amour de Gigues, l’ingénuité des méandres de Rondes de Printemps, le caractère tour à tour espiègle, voluptueux et enjoué d’Iberia : rarement Debussy aura paru aussi maître de son univers sonore que dans ses Images pour orchestre.  Quant à Prokofiev, son ballet Roméo et Juliette suffit à lui seul à en faire un des mélodistes les plus inspirés du XXe siècle. Son lyrisme explose à chaque recoin de cette partition de 1935, de l’ardeur du célèbre Montaigus et Capulets au chant désespéré de la Mort de Juliette en passant par la grâce évanescente de la Danse des jeunes filles des Antilles. Les morceaux de bravoure ne sont pas en reste, telle la Mort de Tybalt, à l’impact dévastateur.
Production Opéra national de Paris

Écouter et regarder

Claude Debussy : Images pour orchestre - Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Emmanuel Krivine (direction)
Sergueï Prokofiev : Roméo et Juliette (Suite n° 2) - Orchestre National du Capitole de Toulouse, Tugan Sokhiev (direction)