Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Orchestre de Paris / Gábor Káli

Antoine Tamestit - Ravel, Bartók
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

Maurice Ravel
Le Tombeau de Couperin
Béla Bartók
Concerto pour alto
Le Mandarin merveilleux (Suite)
Maurice Ravel
Boléro

Distribution

Orchestre de Paris
Gábor Káli, direction
Antoine Tamestit, alto
Même si leur audace s’exprima de manière contrastée – encore que des convergences apparaissent parfois – Bartók et Ravel demeurent deux grands maîtres de la modernité musicale, auxquels rend hommage la densité de ce programme.

La suite d’orchestre tirée par Bartók de son ballet expressionniste, Le Mandarin merveilleux, est une page brillante, restituant un étonnant mélange de réalisme cru et de fantastique : le vacarme industriel de la ville le dispute aux échos orientalistes. Plus tardif, le Concerto pour alto magnifie le timbre chaud de l’instrument soliste en une rhapsodie dont la virtuosité fait parfois place à une méditation lyrique et comme suspendue. 
Sur la versant ravélien, Le Tombeau de Couperin, initialement pour piano, est un double hommage aux morts de la Grande Guerre et au maître du baroque français. Point de tonalité funèbre ou d’esprit de pastiche, toutefois, dans cette partition éminemment personnelle. Quant à l’infini crescendo orchestral du Boléro, pour lequel on cria « Au fou ! » lors de la création, il s’est imposé comme l’une des partitions les plus populaires de tout le répertoire symphonique, et reste un formidable hommage aux timbres instrumentaux.   
 
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

taxi G7