Concert

Lab.Oratorium

Gürzenich-Orchester Köln - SWR Vokalensemble - Chœur Stella Maris - François-Xavier Roth - Manoury

François-Xavier RothFrançois-Xavier Roth © BBC Proms 2017
Rinnat MoriahRinnat Moriah © DR
Lundi 3 juin 2019 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 3 juin 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h40

Programme

  • Philippe Manoury
    Lab.Oratorium
    pour deux chanteuses, deux acteurs, ensemble vocal, choeur, orchestre et électronique
    (commande du Gürzenich-Orchester Köln, de l'Elbphilharmonie Hambourg, de l'Ircam-Centre Pompidou et de la Philharmonie de Paris, création française)

Distribution

  • Gürzenich-Orchester Köln
  • SWR Vokalensemble
  • Choeur Stella Maris
  • François-Xavier Roth, direction
  • Rinnat Moriah, soprano
  • Tora Augestad, mezzo-soprano
  • Patrycia Ziolkowska, récitante
  • Sebastian Rudolph, récitant
  • Thomas Goepfer, réalisation informatique musicale Ircam
  • Nicolas Stemann, mise en scène
Dans Lab.Oratorium, dernier ouvrage de sa Trilogie Köln consacré à la tragédie des migrants, Philippe Manoury tente de repenser l’orchestre, de proposer une nouvelle conception du son, à l’heure où de nouvelles salles de concert, riches de potentialités, voient le jour.

Après sa collaboration fructueuse avec Nicolas Stemann sur la pièce de théâtre musical Kein Licht – ein Thinkspiel, créée en 2017 dans le cadre de la Ruhrtriennale, Philippe Manoury déplace, avec Lab.Oratorium, son expérience théâtrale vers la salle de concert. 

Cette œuvre a l'ambition d’offrir une expérience musicale particulière aux spectateurs, à la fois par l’utilisation des dispositifs architecturaux novateurs disponibles dans les nouvelles salles et par une perspective renouvelée de la forme du concert. Manoury et Stemann posent ainsi la question de la place et du rôle de l’orchestre symphonique au XXIe siècle, de la manière dont les musiques électroniques, instrumentales et vocales peuvent s’enrichir mutuellement et du discours sur la société que la forme du concert peut continuer à porter. Par ailleurs, ce projet associe dans les différents lieux des chœurs amateurs qui participent à sa réalisation. 

La pièce s’inspire d’une tragédie d’aujourd’hui, la mort en Méditerranée de milliers de réfugiés et les contradictions morales et politiques auxquelles notre société se trouve confrontée pour y répondre. Dans un traitement « à deux voix », où texte et musique se mêlent, le projet s’articule autour de la tension entre une société d’abondance en quête de distraction et une « intrusion du réel », selon les mots de Navid Kermani. Le lieu du concert devient un paquebot sur lequel des questions ne tardent pas à se poser. Qui est spectateur et qui est acteur ? Sommes-nous tous dans le même bateau ? Le compositeur et le metteur en scène se sont entretenus avec des sauveteurs en mer et des victimes. Ils n’ont cependant pas voulu aborder l’œuvre sous un angle documentaire mais l’associer aux mots intensément lyriques d’auteurs tels que Hannah Arendt, Ingeborg Bachmann, Elfriede Jelinek, Georg Trakl.
 

A l'issue du concert, une rencontre en présence de l'équipe artistique et SOS MEDITERRANEE se tiendra au bar 3 Ouest.
 
Coproduction Gürzenich-Orchester Köln, Ircam-Centre Pompidou, Philharmonie de Paris
Dans le cadre de ManiFeste-2019, festival de l'Ircam
Avec le soutien de l'Ernst von Siemens Musikstiftung et du Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine Impuls Neue Musik.

En lien avec ce concert

Rencontre

Rencontre avec Philippe Manoury