Concert

Théo Ceccaldi - Anne Paceo - Vincent Peirani

Vincent PeiraniVincent Peirani © Dean Bennici
Anne PacéoAnne Pacéo © Sylvain Gripoix
Théo CeccaldiThéo Ceccaldi © Sylvain Gripoix
Samedi 15 juin 2019 à 20h30

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 15 juin 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Théo Ceccaldi - Django
  • Anne Pacéo - Bright Shadows
  • Vincent Peirani - Living Being II

Distribution

  • Théo Ceccaldi, violon
  • Valentin Ceccaldi, violoncelle
  • Guillaume Aknine, guitare
  • Anne Shirley, voix
  • Florent Mateo, voix
  • Pierre Perchaud, guitare
  • Christophe Panzani, saxophone
  • Tony Paeleman, clavier
  • Anne Paceo, batterie
  • Vincent Peirani, accordéon
  • Émile Parisien, saxophone
  • Tony Paeleman, fender rhodes
  • Julien Herné, basse
  • Yoann Serra, batterie

Trois représentants majeurs de la nouvelle scène jazz française sont à l’affiche de cette soirée : le violoniste Théo Ceccaldi (en trio), la batteuse Anne Pacéo (en quartette) et l’accordéoniste Vincent Peirani (en quintette).

Propice aux plus intenses turbulences, la soirée démarre avec Django, concert durant lequel le violoniste Théo Ceccaldi explore un nouveau répertoire sous l’influence de Django Reinhardt au sein de son trio de cordes, complété par son frère Valentin Ceccaldi (violoncelle) et Guillaume Aknine (guitare). Au programme figure ensuite Bright Shadows, nouvelle création au croisement de plusieurs styles musicaux élaborée par l’aventureuse batteuse Anne Paceo, à la tête d’un quatuor et avec deux chanteurs. Pour terminer, le fulminant quintette conduit par l’accordéoniste Vincent Peirani s’empare de la scène pour faire jaillir sa musique en fusion, dans laquelle s’entrechoquent la spontanéité poétique du jazz et l’énergie électrique du rock.

En lien avec ce concert

Débat

Y-a-t-il un jazz français ?