Musique de chambre

Quatuor Kuss

Poppe, Beethoven, Mantovani

Quatuor KussQuatuor Kuss © Ru_diger Schestag
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 13 janvier 2020 — 19h00
Annulé
Amphithéâtre - Cité de la musique
Durée : environ 1h05

Programme

  • Enno Poppe
    Freizeit
    création française
  • Ludwig van Beethoven
    Quatuor à cordes n° 7
  • Bruno Mantovani
    Quatuor à cordes n° 6 "Beethoveniana"
    Commande du Tokyo Suntory Hall, de Musik 21 Niedersachsen, de la Philharmonie de Paris, de ProQuartet, du Concertgebouw d'Amsterdam et du Wigmore Hall de Londres
    création française

Distribution

  • Quatuor Kuss
  • Jana Kuss, violon
  • Oliver Wille, violon
  • William Coleman, alto
  • Mikayel Hakhnazaryan, violoncelle
L'un des membres du quatuor étant souffrant et ne pouvant être remplacé, le concert est malheureusement annulé.

Héritier de la prestigieuse tradition germanique du quatuor à cordes, le quatuor Kuss interprète deux créations françaises de Poppe et Mantovani, ainsi que le Quatuor n°7 de Beethoven, une musique « pour les temps à venir », selon le compositeur.

Fondé en 1993 et basé à Berlin, ouvert à d’autres disciplines artistiques comme la littérature et la poésie, le Quatuor Kuss possède un large répertoire, de la musique de la Renaissance à celle de notre temps. Il entretient des rapports particulièrement féconds avec des artistes tels qu’Avi Avital, Paul Meyer, Pierre-Laurent Aimard et des compositeurs comme Helmut Lachenmann, Aribert Reimann et György Kurtág. Entre deux créations françaises – Freizeit d’Enno Pope et le Quatuor n°6 « Beethoveniana » de Bruno Mantovani – il interprète le Quatuor n° 7 de Beethoven – dont il joue l’intégrale des quatuors par ordre chronologique en 2019 au Suntory hall de Tokyo. Particulièrement décrié à sa création en 1809, il fit dire à Schumann : « Beethoven trouve ses motifs dans la rue, mais il en fait les plus belles paroles du monde ».
 

Écouter et regarder

Ludwig van Beethoven : Quatuor à cordes n° 7 - Quatuor Alban Berg