Musique de chambre

Beethoven Trios / Barenboim

Daniel Barenboim - Michael Barenboim - Kian Soltani

Michael Barenboim, Daniel Barenboim et Kian SoltaniMichael Barenboim, Daniel Barenboim et Kian Soltani © Harald Hoffmann
Mardi 5 janvier 2021 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 5 janvier 2021 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h05 dont 1 entracte

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Variations Kakadu
    Trio n°6
    Entracte
  • Ludwig van Beethoven
    Trio n°7 "À l'Archiduc"

Distribution

  • Daniel Barenboim, piano
  • Michael Barenboim, violon
  • Kian Soltani, violoncelle
Sous l’impulsion de Daniel Barenboim, ce deuxième concert consacré aux trios de Beethoven est dominé par « L’Archiduc ». Grandeur, éclat poétique des variations du mouvement lent, brillance du finale : tout est réuni dans cette œuvre prodigieuse.

Daniel Barenboim entretient un long compagnonnage avec les œuvres inscrites au programme de ces deux soirées : dès 1969, il les enregistrait en compagnie de Pinchas Zukerman et Jacqueline du Pré. Sans doute le plus célèbre de tous les trios pour piano, violon et violoncelle de Beethoven, le Septième doit son surnom à l’Archiduc Rodolphe, mécène, élève (le compositeur lui enseignait le piano), ami et dédicataire d’autres partitions majeures, comme la Missa Solemnis et la Sonate « Hammerklavier ». L’œuvre fut créée en 1814 : ce fut la dernière apparition du compositeur en tant que pianiste. Dans le précédent, écrit en 1808, Beethoven, selon Czerny, aurait utilisé dans le dernier mouvement des chants traditionnels croates découverts en Hongrie. Quant aux Variations « Kakadu », sur un air d’un opéra de Müller, la variété de leurs caractères en fait tout l’attrait.
Coproduction Piano****, Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Ludwig van Beethoven : Trio no 7 en si bémol majeur op. 97 "Erzherzog-Trio" - Tedi Papavrami, violon, Xavier Phillips, violoncelle, François-Frédéric Guy, piano
Ludwig van Beethoven : Variations pour violon, violoncelle et piano sur "Ich bin der Schneider Kakadu" op. 121a - Michael Barenboim, violon, Andreas Brantelid, violoncelle, Elena Bashkirova, piano