Khatia BuniatichviliKhatia Buniatichvili © J. Wesely
Récital piano

Khatia Buniatishvili

Lundi 7 mars 2016
20:30
Lieu
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Comment venir ?Informations accessibilité

Programme

  • Joseph Haydn
    Sonate n° 33 en do mineur Hob. XVI:20
  • Franz Liszt
    Réminiscences de Don Juan
  • Entracte
  • Franz Liszt
    3 Etudes (Leggierezza, Feux Follets et Campanella)
  • Franz Liszt / Vladimir Horowitz
    Rhapsodie hongroise n° 2
  • Igor Stravinski
    Petrouchka
  • Khatia Buniatishvili, piano

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



Très virtuose, le récital  de Khatia Buniatishvili se clôt sur la version pour piano du Petrouchka de Stravinski, une transcription réalisée en 1921 par le compositeur.

Voici quelques années déjà que tout le monde s’arrache Khatia Buniatishvili : la Géorgienne installée à Paris a conquis les deux côtés de l’Atlantique, enthousiasmant – pour n'en citer que quelques-uns – Martha Argerich, Gidon Kremer, Renaud Capuçon ou encore Paavo Järvi, avec qui elle collabore régulièrement à Paris. Celle que l’on surnomme “l’enchanteresse du piano” fait jaillir la musique de ses doigts comme un torrent, montrant chez Liszt un mélange de maîtrise et de fougue qui n’appartient qu’à elle. C’est d’ailleurs au compositeur qu’elle avait choisi de consacrer son premier disque, paru avec grand bruit en 2011. Khatia Buniatishvili revient donc à ses amours premières pour son récital à la Philharmonie, presque entièrement lisztien ; elle complète son programme d’une autre œuvre hautement virtuose, la transcription opérée par Stravinski en 1921 de son très beau ballet Petrouchka.

Tarifs

Cecile Mclorin Salvant
Week-ends

Figures féminines : portraits de femmes

Quelle est la place des femmes dans la musique classique ?...