Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Week-end Beethoven et la modernité
du 25 au 26 janvier 2020
Toute la programmation

Pierre-Laurent Aimard

Schönberg, Beethoven, Stockhausen
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h40 dont 1 entracte

Programme

Arnold Schönberg
Funf Klavierstück op. 23
Ludwig van Beethoven
Sonate n° 7
Entracte
Sonate n° 23 "Appassionata"
Karlheinz Stockhausen
Klavierstück IX

Distribution

Pierre-Laurent Aimard, piano
Pierre-Laurent Aimard ne laisse rien au hasard. Chacun de ses programmes est soigneusement pensé. Ainsi en va-t-il de cette déambulation dans l’œuvre de trois compositeurs qui ont tous fait avancer la musique dans une nouvelle direction.

Tous les compositeurs de génie ne sont pas des révolutionnaires. Ce terme s’impose néanmoins s’agissant de Schönberg, Beethoven et Stockhausen. Le premier s’est libéré de l’influence du postromantisme pour mettre au point une nouvelle grammaire musicale, le dodécaphonisme, que ses ultimes pièces pour piano solo, formant l’Opus 33, mettent à nouveau en pratique. L’« Appassionata » de Beethoven est elle aussi une date : jamais auparavant le piano n’avait sonné de manière aussi orchestrale et déployé tant de richesses. Enfin Stockhausen, un inventeur de mondes qui, dans ses Klavierstücke, redéfinit une nouvelle manière d’aborder le clavier. Le plus célèbre d’entre eux, le neuvième, continue de fasciner près de soixante ans après sa composition.
Karina-Canellakis

Salle des concerts - Cité de la musique

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris