Rencontre
Salle de conférence - Philharmonie

Rencontre avec Case Scaglione et Stefan Dohr

adulte
Durée : environ 45 minutes
Case ScaglioneCase Scaglione © Christophe Urbain / ONDIF
Stefan DohrStefan Dohr © Simon Pauly

Infos pratiques

  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 13 octobre 2020 à 19h00
Entrée libre
Les RENCONTRES invitent un ou plusieurs artistes, auteurs ou personnalités du monde intellectuel, à s’exprimer sur un sujet artistique ou une problématique culturelle, puis à échanger avec le public.

En ce début de saison, Camille Villanove s’entretient avec le Directeur artistique de l’Orchestre National d’Île de France et avec le soliste corniste invité, Stefan Dohr.

Le parcours de Camille Villanove se déroule selon un seul désir : transmettre le goût de la musique. Elle se forme en musicologie à la Sorbonne et au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP).  Elle travaille d’abord à Musica (Festival des musiques d’aujourd’hui de Strasbourg), à France musique puis à l’Orchestre national d’Île-de-France (ONDIF). Aujourd’hui, invitée par les salles de concerts, orchestres nationaux, festivals, Camille présente des concerts éducatifs, de musique de chambre, des ateliers d’écoute, des conférences.  Des établissements scolaires et médiathèques l’engagent à animer des ateliers pour enfants. Pour faire découvrir le répertoire classique sur un ton accessible, elle emploie aussi la vidéo : séries Allez... raconte Camille (ONDIF), Portes ouvertes chez les compositeurs (éditions Durand), reportages sur l’orchestre (Association française des orchestres). Au CNSMDP et à la Philharmonie de Paris, elle forme à la médiation étudiants et musiciens. www.camille-villanove.com

Proclamé « roi de son instrument » par le New York Chronicle, Stefan Dohr est largement reconnu comme l'un des meilleurs cornistes au monde. En plus d'être Premier Cor de l'Orchestre philharmonique de Berlin, Stefan a collaboré en tant que soliste avec les plus grands chefs d'orchestres du monde, notamment Sir Simon Rattle, Claudio Abbado, Daniel Barenboim, Bernard Haitink, Christian Thielemann, Daniel Harding, Neeme Järvi, Paavo Järvi, Dima Slobodeniuk, Gustavo Gimeno, John Storgårds et Marc Albrecht. Il a joué dans des orchestres comme l'Orchestre philharmonique de Berlin, l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, le Swedish Radio Symphony Orchestra, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, l'Orchestre philharmonique d'Oslo, l'Orchestre de chambre de Paris, l'Orquesta Nacional de España, le Shanghai Philharmonic Orchestra et l'Osaka Philharmonic Orchestra. En plus de jouer les plus grands morceaux de musique Classique et Romantique pour cors; Stefan Dohr travaille continuellement à étendre le répertoire de son instrument - réalisant les premières de nouvelles oeuvres des compositeurs les plus en vue du moment. Ces dernières années, il a notamment interprété des oeuvres de Herbert Willi, Jorge E. López, Johannes Wallmann, Dai Bo, Toshio Hosokawa et Wolfgang Rihm. La saison 2019-2020 voit se jouer la première mondiale d'un nouveau concerto pour cor par Hans Abrahamsen , lauréat du Grawemeyer Award, avec l'Orchestre philharmonique de Berlin dirigé par Paavo Järvi, co-commissionné par HK Symphony Orchestra, Netherlands Radio Philharmonic Orchestra, Seattle Symphony Orchestra et Auckland Philharmonia Orchestra. D'autres grands succès incluent ses prestations avec le Tonkünstler-Orchester Niederösterreich mené par Gustavo Gimeno au Grafenegg Festival, avec l'Orquesta de Extremadura, le Mahler Chamber Orchestra qui a joué à Istanbul, Hambourg et Berlin sous la direction de François-Xavier Roth, le Sofia Philharmonic Orchestra, le Queensland Symphony Orchestra et l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Cornelius Meister. Musicien de chambre prolifique, Stefan est membre permanent de l'Ensemble Wien-Berlin, de la Berliner Philharmoniker Chamber Music Society, et du Philharmonisches Oktett de Berlin. Il a joué aux festivals de Lucerne, Salzbourg , Rheingau et Baden-Baden, aux côtés d'artistes majeurs comme Maurizio Pollini, Ian Bostridge, Lars Vogt, Kolja Blacher, Markus Becker, Guy Braunstein, Mark Padmore ou encore Kirill Gerstein. La grande discographie de Stefan inclut « The Yellow Shark » avec Ensemble Modern et Frank Zappa (Barking Pumpkin Records) ; « Konzertstück » de Schumann pour quatre cors et orchestre avec Paavo Järvi et le Deutsche Kammerphilharmonie Bremen (RCA Red Label) ; le concerto pour cor de Toshio Hosokawa intitulé « Moment of Blossoming » avec le Royal Scottish National Orchestra (Naxos) ; la Musique pour Cor et Piano par Franz et Richard Strauss avec Markus Becker (Campanella Musica) ; l'intégralité des Concertos pour Cor de Mozart avec Camerata Schulz ; et le Concertino pour cor et orchestre de Weber avec le Münchner Rundfunkorchester (tous deux distribués sous le label Camerata). Stefan a étudié à Essen et à Cologne, il a démarré sa carrière professionnelle à l'âge de 19 ans comme Premier Cor du Frankfurt Opera, période à laquelle il était aussi souvent invité à jouer avec Ensemble Modern. Il a joué comme Premier Cor à l'Orchestre Philharmonique de Nice, au Deutsches Symphonie-Orchester Berlin et aux Festivals d'Orchestres de Bayreuth et Lucerne avant de prendre en 1993 la position qu'il occupe encore aujourd'hui. Professeur passionné, Stefan est Visiting Professor au Royal College of Music et à la Sibelius Academy, il est aussi membre permanent de la faculté à la Herbert von Karajan Academy et à la Hochschule für Musik « Hanns Eisler » à Berlin.

Le chef d’orchestre américain Case Scaglione est directeur musical et chef principal de l’Orchestre national d’Île-de-France depuis le début de la saison 2019/2020. Case Scaglione est également chef principal du Württembergisches Kammerorchester Heilbronn en Allemagne. Il a été chef associé au New York Philharmonic Orchestra et directeur musical du Young Musicians Foundation Debut Orchestra à Los Angeles. Diplômé du Cleveland Institute et de l’Académie de direction d’Aspen où il reçoit le Prix James Conlon, il a étudié auprès de David Zinman. En Europe, Case Scaglione a dirigé le Scottish Chamber Orchestra, les orchestres symphoniques de l’Ulster, RTE de Madrid, des Flandres, de Lucerne, les orchestres philharmoniques du Luxembourg, de Bruxelles et Brno. Case Scaglione a dirigé le  Württembergisches Kammerorchester Heilbronn au Concertgebouw d’Amsterdam, au Musikverein de Vienne et à la Herkulesaal de Munich et enregistré les Six Symphonies de Carl Ditters von Dittersdorf d’après les Métamorphoses d’Ovide. En Amérique du Nord, Case Scaglione a dirigé le New York Philharmonic et les orchestres symphoniques de San Francisco, Houston, Dallas, Detroit, Phoenix, San Diego et Baltimore. En Asie, il est régulièrement invité de l’Orchestre philharmonique de Hong-Kong, et s’est produit à la tête des orchestres symphoniques de Shanghaï, Canton et de l’Orchestre philharmonique de Chine. Case Scaglione collabore régulièrement avec des solistes de renom tels que Joshua Bell, Yulianna Avdeeva, Jean-Efflam Bavouzet, Behzod Abduraimov et Khatia Buniatishvili.

Intervenants

  • Case Scaglione, direction artistique
  • Stefan Dohr, cor
  • Camille Villanove, médiatrice

En lien avec ce concert

Concert symphonique

Voyage d’automne

Orchestre national d’Île-de-France - Case Scaglione - Stefan Dohr - Mozart, Brahms — 13/10/2020 - 20h30