Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Pass sanitaire

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Rencontre avec Maël Bailly et Benjamin Athanase

adulte
Amphithéâtre - Cité de la musique
Durée : environ 1h15
Distribution
David Christoffel, modérateur
Maël Bailly, compositeur
Benjamin Athanase, ténor

Les RENCONTRES invitent un ou plusieurs artistes, auteurs ou personnalités du monde intellectuel, à s’exprimer sur un sujet artistique ou une problématique culturelle, puis à échanger avec le public.

David Christoffel est poète et compositeur, homme de radio et docteur en musicologie de l’EHESS. Auteur d’opéras parlés (récemment Echecs opératiques à l’Opéra de Rouen en 2018 et Consensus partium, Festival d’automne à Paris en 2020), il publie des livres de poésie, des disques, comme la série d’albums de créations sonores Radio Toutlemonde sur le label Super Moyen Les Disques. Ancien chroniqueur de France Musique, il produit documentaires et chroniques pour Espace 2 (RTS) et le programme Métaclassique diffusé sur une centaine de radios associatives en France et en Belgique. Il a notamment publié Ouvrez la tête (ma thèse sur Satie) aux éditions MF (2017) et l’essai La musique vous veut du bien au PUF, 2018. Avec Maël Guesdon, il a fondé la contre-culture psychique. Ses travaux sont recensés sur le site http://www.dcdb.fr/.

C'est par la pratique des musiques improvisées que Maël Bailly prend le chemin de l'invention musicale.
Il découvre, en intégrant la classe d’alto de Gilles Deliège au Conservatoire de Tours, le répertoire contemporain, mystérieuse et attirante curiosité.
L’ouverture, en 2012, de l’atelier de composition d’Alessandro Solbiati va être déterminante : il y découvre, avec un mélange d’enthousiasme et de circonspection, la cuisine de l’écriture. Il entre l’année suivante dans la classe d’écriture XXe-XXIe siècle d’Alain Mabit, puis, en 2014, dans la classe de composition de Gérard Pesson.
Il travaille en collaboration avec des artistes comme l’équilibriste Quentin Folcher, pour lequel il a composé la pièce chorégraphique Pour un cirque imaginaire.
En 2017 et 2018, il est compositeur en résidence au GMEM de Marseille pour La symphonie de la Cayolle, oeuvre à dimension sociale, qui regroupe enfants et adultes de ce quartier et l’ensemble C Barré. En 2021, il entame un doctorat SACRe, avec comme sujet  "Musique contemporaine, à la recherche de nouvelles modalité de partage". 

Voilà quelques années que Benjamin Athanase a mis les doigts dans la prise du spectacle vivant et qu’il y est resté collé, sans griller. Sur scène ou à proximité, il est tour à tour comédien, chanteur, metteur en scène, faiseur de mots et menteur en faux. Tout commence en 2010 quand Mickaël Levinas propose aux étudiants des Beaux-arts de Caen (ESAM) de réaliser une scénographie autour de son opéra La Métamorphose alors en cours d’écriture. Cette expérience au coeur de la création d’un opéra contemporain sera une première charge électro-magnétique. D'un acronyme à l'autre il quitte l’ESAM, il se forme au CRR de Saint Maur, à l’ENMP puis au CNSMDP, comme comédien puis chanteur lyrique. Parallèlement, il rédige des phrases compliquées et réalise des spectacles interlopes qui sont le fruit de l'étude d'impact qui vise à apprécier les conséquences de l’aménagement de l'art lyrique dans l'espace non territorial du théâtre contemporain. Mario Gonzalez, Arnaud Aymard, Mireille Laroche, Emmanuelle Cordoliani, sont quelques noms parmi les personnes dont la rencontre fut déterminante. Peter Brook, Jérôme Bel, Antonin Artaud, Maurice Maeterlinck, ainsi que P.B Preciado, Pétrone, Perec, Guitry, Gary et Copi sont d'autres figures amies. Il rencontre Maël Bailly en 2018 lors de séances d’improvisations musicales défoulatoires et fouillées qui donneront naissance au collectif « Le Chantier ». Rassemblant instrumentistes, danseurs, auteurs, chanteurs et comédiens prêts à découdre leurs étiquettes et à tirer sur les fils qui démangent, le Chantier sera accueilli en août 2022 par l’Espace Culturel de la Hague pour une série de performances in situ entre nucléaire et bord de mer.

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris