Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Enfants & familles

Pour des raisons techniques, nous n’avons pas pu ouvrir à la vente les activités et spectacles enfants et famille. La mise en vente est reportée au jeudi 2 juin, 12h.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Berliner Philharmoniker / Kirill Petrenko

Hindemith, Schubert, Weber
Concert symphonique
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h55 dont 1 entracte

Programme

Carl Maria von Weber
Ouverture d'Oberon
Paul Hindemith
Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Carl Maria von Weber
Entracte
Franz Schubert
Symphonie n° 9 "La Grande"

Distribution

Berliner Philharmoniker
Kirill Petrenko, direction

Attention : l’accès à cet événement est soumis à la présentation d’un pass sanitaire valide.



À la sorcellerie évocatoire de Weber, dont les enchantements inspirent à Hindemith une réponse à la fois critique et amoureuse, succède la majesté de l’ultime symphonie de Schubert : qui, mieux que les musiciens berlinois, pouvait magnifier de telles pages ?

Comme avant lui Mozart dans sa Flûte enchantée, Weber propose avec Oberon une fable où la musique contemple ses propres pouvoirs. Le cor a remplacé la flûte, et c’est lui qui mène les débats dans l’Ouverture, page digne de la magie du « roi des Elfes » et dont l’écriture, usant déjà du leitmotiv, enchantera Wagner. Le remerciement à Weber, c’est pourtant Hindemith qui l’adresse, en 1943, depuis son exil américain : dans la tradition germanique des « variations symphoniques », ses Métamorphoses accomplissent la transmutation non dénuée d’humour de plusieurs thèmes wéberiens, livrant au passage une étincelante démonstration d’écriture. Immense portique conclusif, enfin, avec la somptueuse Symphonie n° 9 de Schubert, à laquelle sa forme imposante, sa complexité harmonique et sa spiritualité mélodique assignent une place unique : celle de constituer un pont entre la monumentalité de Beethoven et le mysticisme de Bruckner.  

 

Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

taxi G7