Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Enfants & familles

Pour des raisons techniques, nous n’avons pas pu ouvrir à la vente les activités et spectacles enfants et famille. La mise en vente est reportée au jeudi 2 juin, 12h.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Supersoniques #5 : Franz Liszt et le divan ultra fleuri

Publié le 11 avril 2022 — par Sabrina Valy

© Anna Katharina Scheidegger

À l’occasion de la parution de Franz Liszt, l’écrivaine Emmanuelle Pireyre raconte l’attachement du musicien aux Tsiganes, tel qu’il l’a consigné en 1859 dans Des Bohémiens et de leur musique en Hongrie, coécrit avec Carolyne de Sayn-Wittgenstein.

— Franz Liszt et le divan ultra fleuri

 

En contrepoint d’un récit au cœur d’une nature amplifiée — aux yeux de Liszt — par la musique tsigane, les photogrammes argentiques du glacier du Rhône, réalisés par l’artiste suisse Anna Katharina Scheidegger, cristallisent la beauté hypnotique d’« une harmonie sauvage, fantasque, pleine de dissonances, mais sonore et vibrante ».

Une force ardente irrigue la vie de Franz Liszt et anime son parcours musical : son amour fou pour les Tsiganes. Liszt a rêvé leur mode de vie voyageur, promesse d’une vie autre, et leur musique comme leurs danses lui ont inspiré ses Rhapsodies. Dans ce conte onirique surgissent les échos d’une nature abondante et hallucinée.

Emmanuelle Pireyre est autrice de littérature. Dans ses derniers livres parus, Chimère (L’Olivier, prix Hessel 2020) et Féerie générale (L’Olivier, prix Médicis 2012), elle s’attache aux évolutions du monde contemporain, dont elle suit, par la fiction, les répercussions dans nos vies intimes. Elle prolonge la parution de ses livres par des lectures-performances où le texte s’accompagne d’images, de films ou de musique. C’est en explorant pour son roman Chimère la question tsigane qu’elle s’est intéressée au texte de Liszt publié en 1859, Des Bohémiens et de leur musique en Hongrie.

Artiste suisse, Anna Katharina Scheidegger a étudié à l’EnsAD, École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, et au Fresnoy – Studio national des arts contemporains à Tourcoing. Elle a participé à de nombreuses résidences d’artistes en France et à l’étranger, et a été membre artiste de la Casa de Velázquez à Madrid. Son travail tente d’interpréter des phénomènes urbains et naturels en regard des sociétés qu’ils transforment. Les images reproduites dans Liszt sont le prolongement d’une série de photogrammes argentiques (Melting Diamonds) du glacier du Rhône, cristallisant sa fragilité.

 

 

 

Emmanuelle Pireyre et Anna Katharina Scheidegger, Franz Liszt, Paris, Éditions de la Philharmonie, coll. « Supersoniques », 2022.

 

Commander en ligne