Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Première édition du concours international de lutherie : honneur au violoncelle

Publié le 21 décembre 2021 — par Philharmonie de Paris

— L'atelier du luthier - © Talents & Violon'celles

Du 19 au 23 janvier 2022, en partenariat avec l’Association Talents & Violon’celles, le Musée de la musique organise un concours de lutherie exclusivement consacré au violoncelle. Raphaël Merlin et Stéphane Vaiedelich en présentent les enjeux.

— Concours international de lutherie : entretien avec Raphaël Merlin

Programmé dans le cadre de la 10e Biennale de quatuor à cordes, ce concours s’inscrit dans la tradition des nombreuses compétitions internationales de lutherie que Paris a accueillies. Il se donne pour mission de valoriser l’excellence actuelle et de faire émerger les futurs talents.

Le Concours se compose de deux volets différents organisés en parallèle :
 - Un concours ouvert aux professionnels (talents d’aujourd’hui) : tout luthier justifiant d’une activité professionnelle pourra présenter un violoncelle du modèle de son choix ayant moins de deux années à la date du concours et réalisé dans les règles de l’art.
 - Un concours dédié aux écoles de lutherie et à leurs élèves (talents de demain) : toutes les écoles proposant une formation en lutherie sanctionnée par un diplôme peuvent concourir et faire concourir leurs étudiants individuellement ou collectivement. Le violoncelle présenté sera réalisé à partir d’un instrument emblématique de la collection du Musée de la musique qui fournira une même documentation à tous les candidats. Pour cette première édition, le violoncelle en question est le Matteo Goffriller, Venise, vers 1710, E.966.6.1.

Sol Gabetta est la marraine du concours. Raphaël Merlin, violoncelliste du Quatuor Ébène, en est le parrain.

Un jury composé d’éminents musiciens et de personnalités du monde de la lutherie évaluera la qualité des réalisations et l’expression musicale des instruments en compétition. Six prix seront attribués aux luthiers professionnels. Trois instruments des étudiants des écoles seront primés et l’un d’eux rejoindra la collection de fac-similés du Musée de la musique. Les finales et demi-finales seront conçues comme de véritables rendez-vous avec le public de la 10e Biennale de quatuors à cordes.

 

PALMARÈS DU CONCOURS
Talents d'aujourd'hui
1er : Mira Gruszow & Gideon Baumblatt (Havel, Allemagne).
2e : Alexandre Beaussart (Vincennes, France).
3e : Stefano Gibertoni & Valerio Nalin (Milan, Italie).
Talents de demain
1er : École Suisse de lutherie Brienz (Suisse).
2e : École nationale de lutherie de Mirecourt (France).
3e : International Lutherie School Antwerpen (Belgique).
Coups de cœur du jury
Luthier : Arthur Fremont (Caen, France).
Musicien : Mira Gruszow & Gideon Baumblatt (Havel, Allemagne).
Prix du public : Stefano Gibertoni & Valerio Nalin (Milan, Italie).
Prix spécial de l'Orchestre de Paris : Stefano Gibertoni & Valerio Nalin (Milan, Italie).