Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Extraits
Extraits

Bach en sept paroles VII - Consolation

Pygmalion - Raphaël Pichon 
Enregistré le 14 mai 2018 (Église Saint-Jacques-Saint-Christophe de la Villette)

Programme

1.
Installation des musiciens
00:30
Extrait
2.
Johann Sebastian Bach
Ich habe genug BWV 82 : extrait
02:31
Extrait
3.
Johann Christoph Bach
Mit weinen hebt sich's an
02:17
Extrait
4.
Johann Sebastian Bach
Ich habe genug BWV 82 : suite
00:30
Extrait
5.
Johann Sebastian Bach
Es ist nun aus
01:57
Extrait
6.
Johann Sebastian Bach
Ich habe genug BWV 82 : suite
00:30
Extrait
7.
Philippe Jaccottet
Lecture : A la lumière d'hiver de Philippe Jaccottet
00:30
Extrait
8.
Johann Sebastian Bach
Ich hatte viel Bekümmernis BWV 21
03:00
Extrait
La dernière étape du projet « Bach en sept paroles » de Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion fête l’espoir de « la joie de l’autre vie ».
« Heureux sont les morts ! » (Selig sind die Toten). Grand admirateur de Bach et de Schütz, Johannes Brahms choisira à son tour ces quelques mots tirés de l’Apocalypse pour ouvrir et clôturer son Requiem allemand quelque deux siècles plus tard, tel un véritable credo unifiant sa pensée spirituelle à celles de ses illustres ancêtres. Dernière étape de ce cycle Bach, c’est ici cet espoir de « la joie de l’autre vie » qui est fêté, au travers d’un programme réunissant l’une des cantates les plus ambitieuses et bouleversantes du corpus sacré de Bach, la BWV 21, et l’une des plus célèbres, la BWV 82, pour basse solo.
« Les Cantates de J.-S. Bach » de Gilles Cantagrel © Editions Fayard, 2010. Tous droits de reproduction réservés.