Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

En intégralité, jusqu’au 9 août 2022

Orchestre de Paris / Klaus Mäkelä

Isabelle Faust - Hasse, Brahms, Mozart
Enregistré le 9 février 2022 (Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie)
Programme
Johann Adolf Hasse
Fugue et grave
Johannes Brahms
Concerto pour violon
Entracte
Wolfgang Amadeus Mozart
Adagio et Fugue
Symphonie n° 41
L’hommage à la fugue comme quintessence de la pensée musicale domine ce programme où le Concerto pour violon de Brahms amène cependant sa touche de flamboyante virtuosité.
Pièce admirable et méconnue, la Fugue et grave en sol mineur de Hasse invite à une méditation sur la mort que la dynamique du contrepoint empêche cependant de verser dans le désespoir. À l’origine destiné à deux pianos, l’Adagio et fugue de Mozart renchérit avec son climat de tragédie solennelle et la tension interne qui anime sa complexité formelle. Que Mozart ait profondément intériorisé l’art de Bach et Haendel, rien ne le démontre mieux que son ultime symphonie, « Jupiter », dans laquelle sa prodigieuse aisance d’écriture culmine dans la fusion du dramatisme de la forme sonate avec la rigueur propre au contrepoint.

Capable lui aussi de manier le style fugué, Brahms offre avec son Concerto pour violon une partition dans la lignée beethovénienne : à l’ample et dense Allegro et à l’onirique Adagio, avec son célèbre thème de hautbois, succède un Finale étourdissant, qui enflamme soliste et orchestre dans une irrésistible fête tzigane.

Ce concert est diffusé en direct et en différé sur ARTE Concert

Concert diffusé en différé le 19 février 2022 sur Radio Classique

Distribution

Orchestre de Paris
Klaus Mäkelä, direction
Isabelle Faust, violon

Compositeurs - Auteurs

Johannes Brahms
Johann Adolf Hasse
Wolfgang Amadeus Mozart